maison de l'architecture de haute savoie

 

 

  accueil dossiers débats, VISITES, expos cinéma éducation a l'architecture agenda

 

> THÉATRE

25 octobre 2017 19h, ANNECY / Salle Pierre Lamy
L'Histoire racontÉe du thÉatre
25 OCT 19h00 ANNECY, Salle P. LAMY

par Gilbert Barba et Frédéric Richaud, compagnie Eclats de scènes
télecharger Télécharger le flyer

La maison de l’architecture de haute-savoie prEsente.... une piEce qui parle de l'espace du thEAtre.
amusant & educatif ! UN spectacle pour TOUS ! UN FABULEUX VOYAGE DANS LE TEMPS

Les comédiens et metteurs en scène Frédéric RICHAUD et Gilbert BARBA , fondateurs  de la compagnie Eclats de scènes située à Bollène sont venus, sur invitation de la maison de l’architecture de Haute Savoie, présenter leur spectacle «l’Histoire racontée du Théâtre » devant un public conquis.

En moins de deux heures ont défilés sous les yeux des enfants, nombreux ce soir là, et ceux de leurs parents, parmi lesquels plusieurs architectes, les quatre grands ordres théâtraux,  le théâtre grec dont les pierres éparses parsèment  les sites antiques de Sicile et de Grèce, révélant par un écho lointain les textes d’Homère et d’Aristophane,  le théâtre gréco romain, s’épanouissant dans de splendides arènes couvertes, et qui de spectacle éducatif s’est peu à peu transformé en spectacle de divertissement, le théâtre médiéval, monté sur des tréteaux de foires, où la farce se partageait avec l’irrévérence , le théâtre de la Renaissance, qui a vu l’apogée de la commedia Del Arte italienne investir des théâtres pensés par de grands noms de l’architecture, Andréa Palladio étant le plus connu, notamment pour son Téatro Olimpico, à Vincenze, considéré comme le premier théâtre couvert permanent de son époque, avec son éclairage original et complexe d’illuminations artificielles de millier de lampes à huile puis le théâtre Elisabéthain en Angleterre, de forme ronde, le Globe à Londres pour lequel Shakespeare a écrit quelques un des textes les plus fameux de tous les temps : Etre ou ne pas Etre …

 

Le théâtre Russe des années révolutionnaires, Bertold Brecht et la distanciation, le théâtre moderne, le festival d’Avignon,  la participation de l’Etat au financement de la Culture théâtrale, tout est évoqué par les deux comédiens sur le plateau, s’ ingéniant à représenter  tous les grands noms des auteurs de pièces, tragédies, comédies, partout en Europe, qui ont contribué à la permanence du théâtre comme art vivant et social.  

 

A l’aide de masques, de marionnettes, de maquettes, mais surtout avec d’innombrables silhouettes découpées, ce théâtre de papier, comme il est nommé,  a rappelé combien le théâtre était un art foisonnant : Sophocle, Euripide, Eschyle, Gracian, Shakespeare, Marlowe, Jonson,  Caldéron, Molière, Racine, Corneille, Feydeau, Beckett, Ionesco, Novarina, Arrabal, Mnouchkine, Pommerat, etc .

THEATRE ET ARCHITECTURE

Combien aussi l’évolution des formes construites des théâtres,  les  architectes trouvant là un fabuleux terrain d’expérimentation, avaient permis de développer à chaque époque une pensée  nouvelle, une vision du monde en construction permanente.

Le théâtre, seul art dont l’espace est au centre de son expression artistique, possède avec l’architecture de très fortes relations, que la maison de l’architecture de Haute Savoie identifie dans trois principes, largement représentés tout au long  du spectacle par la compagnie Eclats de Scènes :
Relations spatiales, quand le théâtre se divise en espace de représentation et en coulisses, espaces transitionnels que l’architecture a décliné en concept d’espaces servants et espaces servis, ou jouant sur le même registre avec la ville des urbanistes, en places et en rues.

 

Relations politiques, quand le théâtre, contenant à la fois le musée et la bibliothèque, qui sont des dispositifs architecturaux majeurs de notre temps, délivre sous nos yeux la mémoire des textes fondateurs de la citoyenneté.

Relations sociales, par le pacte avec la ville et sa construction d’individus responsables que nous proposent  le théâtre dans son interrogation sur notre sort, sous forme sérieuse et tragique ou sous sa forme de comédie exaltante comme autant de spectacles.

Tout au long de la soirée, Enfants, adolescents, Grand Public, Architectes, ont ri à plusieurs farces théâtrales des comédiens, et applaudi à un beau spectacle de divertissement didactique et drôle à la fois, vérifiant ainsi qu’art et architecture font bon ménage, décidément.

 

     

Imaginez les plus belles scènes, aménagez des appartements en théâtres, fermez des rues pour y donner des concerts...
Gradins à l’air libre, théâtre rond, théâtre ouvert de Bertolt Brecht, etc.. Il était une fois des architectes qui conçoivent des lieux pour la folie des idées et la liberté de l’esprit ! > VOIR UN EXTRAIT