maison de l'architecture de haute savoie

 

Roger d astous
magic pantonio
L architecte et le menuisier
Les insulaires
Imaginaires de transformation

 

  accueil dossiers débats, visites, expos cinéma éducation a l'architecture agenda

20e R.cinéma & architecture
19e R.cinéma & architecture
18e R.cinéma & architecture
17e R.cinéma & architecture
16e R.cinéma & architecture
15e R.cinéma & architecture
14e R.cinéma & architecture
13e R.cinéma & architecture
/12e R.cinéma & architecture
/11e R.cinéma & architecture
/10e R.cinéma & architecture
/ 9e R.cinéma & architecture
/ 8e R.cinéma & architecture

22e Rencontres Internationales
du film d'architecture
d'Annecy

Année blanche

CINÉ ARCHI
18-19 NOV 2021
ANNECY/
LE MIKADO NOVEL

ANNÉE BLANCHE POUR RÉVEILLER TOUTES LES COULEURS DE LA VIE APRÈS LE CONFINEMENT ! COMMENT L’ARCHITECTURE FAIT PALPITER LES VILLES ET NOUS FAIT VIBRER ?

 

CRÉER, RÉINVENTER, TRANSFORMER, RÉUTILISER, RÉHABILITER PLUTÔT QUE DÉMOLIR, AUTANT DE PARTIS PRIS POUR LA PLANÈTE ET POUR LES HABITANTS.
AUX CÔTÉS DES CONSTRUCTIONS SPECTACULAIRES, CETTE ÉDITION FAIT LA PART BELLE AUX PROJETS DE RÉHABILITATION QUI PRENNENT SOIN DE NOUS, DES LIEUX ET DES BÂTIMENTS.

 

BLANCHES, CINABRE, MALACHITE, COBALT, SAFRAN, À CHAQUE SÉANCE DE CINÉMA D’ARCHITECTURE, SA COULEUR, SA SENSIBILITÉ ET SON AMBIANCE !

 

NOUS VOUS INVITONS À PRENDRE LA VIE COMME POINT DE MIRE POUR LAISSER LES ARCHITECTURES D’AUJOURD’HUI VOUS FAIRE BATTRE LE CŒUR.

ET AUSSI

HORS LES MURS
en Haute‐Savoie et à Chambéry
Frangy : 8 déc. 20h30,
Saint Julien : 9 déc. 20h00,
Annemasse : 9 déc. 20h30,
Saint‐Jorioz : 23 nov. 20h30,
Anthy sur Léman :23 nov. journée pour les scolaires, 19h00 tous publics,
Chambéry : 3 déc. 20h30


télecharger Dossier de presse

télecharger Synopsis

télecharger Programme Annecy

télecharger Programme Hors les murs

télecharger Programme Scolaire

 

INAUGURATION
JEUDI 18 NOV à 18 heures avec

NOS INVITÉS

Adam W. Pugliese et
Maxime Faure

Les Insulaires
:) FILM PRODUIT PAR LA MA74
à voir Vendredi 19 nov. à 20h00


Leila Msefer
Réalisatrice de Casa ma belle 

Jean Louis André
Réalisateur de L’architecte et le

les Maisons de l’architecture de Loire, Franche‐Comté, Occitanie et la DRAC PACA

L’EXPOSITION
Eric Monvoisin
Photographe de la Mariée de l'Hôtel de ville d'Annecy

 


L'EXPOSITION PHOTO
UNE MARIÉE DANS L' HÔTEL DE VILLE D'ANNECY
d'Eric Monvoisin

> Lire l'article sur MoveOn Mag

télecharger Revue de presse




AU PROGRAMME

Créées et jouées à domicile par les danseurs de l’opéra de Paris pendant le confinement, les petites chorégraphies du quotidien lancent ce festival qui fête la vie sous toutes ses formes.

Des lieux qui renaissent…. À Beyrouth, La Maison Jaune montre un ancien site utilisé par les snipers, transformé en Musée de la guerre. À Casablanca, Casa Ma Belle, raconte comment une opération de promotion immobilière inattendue vient sauver un trésor architectural voué à la destruction. À Croix, La restauration de la Villa Cavrois retrace les 10 ans de travaux qui ont restitué dans son état d’origine, la demeure d’un industriel roubaisien conçue en 1932 comme une oeuvre totale par l’architecte Robert Mallet‐Stevens.

Des bâtiments qui nous fascinent. Centre et école d’art résidence d’artistes et bibliothèque, dédiés à l’art contemporain, La Villa Arson invite à une déambulation dans un fleuron de l’architecture des années soixante‐dix, construit par les architectes Michel Marot et Daniel Tremblot, en préservant et recréant l’espace végétal. Mas Palat conduit à Gignac dans un moulin à huile d’olive. À Copenhague, Superkilen nous balade dans le parc du « Vivre ensemble » conçu par l’agence d’architectes BIG.

Des génies de l’architecture durable qui bousculent nos a priori. Prix Pritzker 2021 soit l’équivalent du Nobel pour l’architecture, les architectes français Lacaton Vassal actualise l’ancien avec brio. Le film Imaginaires de transformation zoome sur la métamorphose qu’ils réalisent sur les grands ensembles de logement sociaux. Le documentaire Architecture durable / Brandlhuber‐Patrimoine et béton montre comment l’architecte Arno Brandlhuber transforme des bâtiments existants tels que des usines, en des lieux de vie ou de travail fonctionnels. Son matériau de prédilection ? Le béton lissé. À l’avant‐garde d’un changement de l’architecture, Diébédo Francis Kere répond à des questions sociétales telles que la pauvreté ou le changement climatique, en utilisant un mélange de technologie et de techniques de constructions traditionnelles, en partenariat avec les communautés pour lesquelles il construit.

Les stars d’hier et d’aujourd’hui qui nous épatent. Élève de Franck Lloyd Wright, rebelle et exalté, le Canadien Roger d’Astous fut une star des années soixante dans son pays, le film d’Étienne Desrosiers part à la découverte de ses oeuvres sensuelles et de ses églises aux allures d’étranges vaisseaux spatiaux. Quelle place pour l’artisan dans l’architecture de Le Corbusier ? L’architecte et le menuisier raconte l’histoire de Charles Barbéris, immigré italien installé à Ajaccio et menuisier de son état dont la qualité du travail lui valût de devenir l’ami de Le Corbusier. Et aussi des films très courts sur l’aéroport de Pékin de Zaha Hadid, le siège de L’humanité d’Oscar Niemeyer, la Maison sur la cascade – Falling water ‐ de Frank Lloyd Wright, la Bibliothèque Alexis Tocqueville conçue par la célèbre agence d’architecture néerlandaise OMA.


Des points de vue qui renouvellent le regard… Revenir aux outils traditionnels d’avant le numérique pour concevoir une architecture résolument contemporaine ? Ça marche ! Le film Carte blanche à Quirot révèle un architecte, qui travaille à l’ancienne avec une bibliothèque d’ouvrages référents, le crayon, l’équerre et le modulor. Construire des villages en couleurs ? Pourquoi pas, en Iran ZAV architectes le réalisent avec succès. Que devient la ville ? Requalification du quartier social des îles à Bonneville : le film Les Insulaires part à la rencontre des habitants au moment clé de la démolitionreconstruction. Un moment de cinéma magnifique, où l’on découvre l’appropriation des lieux, le vivre ensemble qui ancre chacun sur un territoire. Existe‐t‐il un modèle de ville pour demain ? Ville Miroir propose un portrait croisé de L'île de Nantes et Lyon Confluence, deux projets urbains majeurs qui transforment le territoire.
Un street artiste qui nous donne le vertige … Performance physique et prouesse artistique, le film
Magic Pantonio retrace la folle aventure d’Antonio Correia alias Pantónio : une fresque picturale titanesque sur un immeuble de dix‐huit étages, d’une hauteur de 66 mètres sur 20 mètres de large !

.

........................................................................................................................................................................................................................................... NOS FILMS COUPS DE COEUR

LES INSULAIRES
BONNEVILLE
De Adam W. Pugliese et Maxime Faure 59 min. 2021
Produit par la MA74 dans le cadre de la résidence d'architectes à Bonneville
😊 Film projeté en présence de ses réalisateurs

Au bord d’une rivière, entre une forêt et une montagne au sommet enneigé, les tours d’un quartier émergent dans la brume : LES ÎLES. Ses habitants semblent y vivre depuis toujours. Pourtant, il faudra
bientôt quitter les lieux. Là, à quelques kilomètres de la Suisse voisine, les 257 familles de ce grand ensemble se préparent au déménagement. Les grues s’activent annonçant une démolition imminente. Ici prochainement : une majorité de résidences privées. Alors comment mettre 10, 20, 45 ans de vie en carton ? Et pour aller où ?

à voir, vendredi 19 novembre séance de 18h45


Photo DR Adam W. Pugliese et Maxime Faure
Avec des images magnifiques, le moment clé du processus de requalification urbaine du quartier des îles à Bonneville, la démolition‐reconstruction, telle qu’elle est vécue par les habitants.

......................................................................................................................................................................

IMAGINAIRES DE LA TRANSFORMATION
FRANCE
de Karine Dana 21 min 20159

Honneur aux Français Anne Lacaton et Jean‐Philippe Vassal, lauréats du prix Pritzker 2021 qui
révolutionnent les grands ensembles et font de la réhabilitation un art à part entière

Détruire ou réhabiliter le patrimoine social des années 60 ? Telle est la question que pose l’agence parisienne Lacaton & Vassal qui a récemment livré une vaste opération de réhabilitation de 530 logements dans la Cité Grand Parc à Bordeaux, conçue dans les années 60. La journaliste Karine Dana
a suivi le travail des architectes, recueilli leurs interrogations et les principes mis en place dans ce projet manifeste plaidant pour la réhabilitation au détriment de la démolition.en savoir plus

à voir, vendredi 19 novembre séance de 18h45


 

CASA MA BELLE
MAROC
de Leila Msefer 15 min 2020
😊 Film projeté en présence de sa réalisatrice

Comment protéger un patrimoine architectural de valeur, tombé en état de délabrement pour cause de non-entretien ? Architecte et artiste, Leila Msefer parle avec passion de Casablanca et de son trésor architectural art déco. Son film nous alarme sur la perte d’un patrimoine architectural au profit d’opérations de spéculation immobilière.

Atik, un promoteur veut démolir un vieil immeuble situé au centre-ville de Casablanca. Amal, une jeune architecte, qui fait partie d’une association pour la sauvegarde du patrimoine de Casablanca ne va pas le laisser faire. Un évènement inattendu survient et sauve la démolition de ce trésor architectural.
en savoir plus
à voir, jeudi 18 novembre séance de 20h30

LA MAISON JAUNE
LIBAN
8 min 2013

Hommage à Beyrouth, ravagé par l’incendie ! Ce court‐métrage nous emmène dans la capitale libanaise sur les traces de la Maison Jaune et nous raconte l’histoire de cet immeuble d’habitation témoin du modernisme de la ville, dont les fenêtres ont été bouchées pendant la guerre pour en faire un repère de Snippers. Il nous interroge sur comment conserver la mémoire d’un lieu malmené par la guerre.

Entre 1975 et 1990 le Liban a connu la guerre civile. À Beyrouth, un immeuble témoigne de cette période, mais aussi de l’histoire de la ville avant‐guerre. Un lieu de mémoire sauvé de la destruction qui vient tout juste d’ouvrir ses portes au public.

à voir, vendredi 19 novembre séance de 210h30



.................................................................................................................................................................................................................................................................AU PROGRAMME

GANDO, DIEBEDO FRANÇIS KERE
FRANCE et BURKINA FASO
de Julien Borel 25 min 2014

CONSTRUIRE EN COLLABORATION AVEC LES HABITANTS

Entrevue diffusée dans l'exposition "Réenchanter le monde : architecture, ville, transitions" présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine du mercredi 21 mai 2014 au lundi 6 octobre 2014. Cette exposition conçue avec les 40 lauréats (2007-2014) du Global Award for Sustainable Architecture interroge la mission de l’architecte à l’ère des Grandes transitions : démographique, urbaine, écologique, énergétique, industrielle
en savoir plus

à voir, jeudi 18 novembre séance de 20h30

L'ARCHITECTE ET LE MENUISIER
FRANCE
de Jean Louis André 52 min. 2015
😊 Film projeté en présence de son réalisateur

DE L'ARCHITECTURE À L'ARTISANAT
Avec pour fil de trame, la complicité qui se noue entre un menuisier de talent et un génie de l’architecture, un documentaire qui nous conte autrement l’art de la Corbusier


C’est l’histoire de la rencontre improbable entre Le Corbusier et Charles Barbéris : le premier est un architecte célèbre dans le monde entier, le second un menuisier qui travaille pour les notables d’Ajaccio. Après avoir réalisé avec succès fenêtres, portes et mobilier (rangements, cuisine, meubles) des trois célèbres unités d’habitation, le "cabanon" que l’architecte lui commande pour passer ses vacances d’été va projeter le menuisier dans l’intimité du maître de l’architecture moderne.
en savoir plus

à voir, jeudi 18 novembre séance de 20h30

MAGIC PANTONIO
FRANCE
de Jérôme Thomas 52 min 2019

STREET ART
North, la plus grande fresque d'Europe mesurant 66 mètres de haut et 15 mètres de large, réalisée par le street artiste Pantonio représentant la densité de population vivant dans le 13e arrondissement parisien, du côté du quartier chinois. Une aventure incroyable !

« Cela fait cinq ans que je crapahute dans le milieu du muralisme, cet art de peindre des façades d’immeubles géants habités. Témoin de ce mouvement en pleine expansion, j’ai suivi son évolution, de la très médiatique Tour13 parisienne aux façades de Mulhouse, Bayonne, Gènes, Berlin. Suivre Pantónio, couvrir sa performance à peindre le plus haut mural d’Europe était un challenge que je me
réjouissais de relever… » Jérôme Thomas
en savoir plus

à voir, vendredi 19 novembre séance de 21h30



......................................................................................................................................................................................................................................................... L'EXPOSITION

UNE MARIÉE DANS L'HÔTEL DE VILLE D'ANNECY
Exposition
du photographe Éric Monvoisin


L’année dernière, l’Hôtel de ville d’Annecy brûlait le jeudi 14 novembre 2019, jour de l’inauguration du festival Ciné Archi qui fêtait ses 20 ans. Cette année, nous avons souhaité rendre hommage à ce bâtiment emblématique de la ville.
Réalisées après l’incendie, les images du photographe Éric Monvoisin invitent à une promenade dans les salles de l’hôtel de ville en compagnie d’une mariée. Les lieux portent les traces de l’incendie mais n’ont rien perdu de leur majesté. L’exposition fonctionne comme une fiction du réel, intime et esthétique.



Photo DR Eric Monvoisin