maison de l'architecture de haute savoie

 

  dossiers accueil débats, visites, expos cinéma éducation a l'architecture agenda

ARCHITECTURE
& GRAND AGE

architecture et grand âge

Prenons soin de nos vieux !

 conférence avec Sigfrido Lezzi architecte suisse
12 mars 2012 à 19 heures 74000 ANNECY / salle Pierre Lamy Entrée libre et gratuite

> Télécharger le flyer

maison des génération Stuttgart -maison des générations Stuttgart

Et si les enfants, les jeunes, les quadras et les autres...
cohabitaient dans un esprit d'entraide avec les vieux ?

C'est possible. Près de Dijon, le village des générations vit l'expérience. Comment concevoir l'espace pour faciliter la vie ensemble ? Quel mode d'urbanité, quels logements ? Lauréat de plusieurs concours d'architecture sur les maisons de retraites, l'architecte suisse Sigfrido Lezzi, témoigne. En 1997, à Satigny, près de Genève, il concevait et réalisait la résidence “MANDEMENT”, logements sociaux et commerces, un projet de maison de retraite exemplaire intégrant les personnes âgées dans la vie sociale d’une communauté. 15 ans plus tard, la question du vivre ensemble est devenue d'actualité.

De plus en plus de personnes âgées

En 2030, en Suisse le nombre de personnes âgées aura doublé ; en France les plus de 65 ans représenteront 28 % de la population. Logement ou hébergement, complexes multi-générationnels ou établissements dédiés exclusivement au grand âge ? Quelle place réserver à nos vieux ? 72 villes françaises labellisées « Bien vieillir – Vivre ensemble » ont élaboré un plan d’action sur cinq ans intégrant urbanisme, logement, transports, services de santé, médico-social, culture et vie associative pour répondre à la question.

VERS LA MIXITE, DES MAISONS DES GÉNÉRATIONS

Christelle Commeau architecte et membre de la ma74, présente des expériences intergénérationnelles. À Paris, une maison des générations s'est installée dans un immeuble mixte avec 1 étage de commerces, 4 étages consacrés à la maison de retraite et 5 étages de logements. Le projet a été conçu et réalisé par l'agence d'architecture AZC dans une grande ZAC où se développent des projets à haute qualité environnementale . À Dijon, elle prend la forme d'un village. À Stuttgart, c'est une fondation pour les projets sociaux. Le bâtiment regroupe 1 maison de retraite, 1 maison des familles dédiée aux mères et leurs bébés et des salles de "toutes les tailles" pour accueillir des associations avec leurs projets ou des festivités. Que se passe-t-il dans cette fondation ? 3000 projets par an !

Village des générations ou EHPAD?

"Le fait d'intégrer des petites unités de vie à la ville, ça banalise la dépendance, ça facilite les coups de mains entre voisins, alors qu'une maison de retraite avec 100 ou 150 résidents d'un coup, ça fait peur", ajoute celui qui plaide pour "des unités de vie en réseaux, afin de mutualiser les moyens". Pierre-Henri Daure, directeur de la FEDOSAD de Dijon, lors des " palmes gérontologiques 2007, parle d'un "choix de société".

NOS LIENS

Les petites unités de vie au sein d'un ensemble intergénérationnel

Ecouter Pierre-Henri Daure
Directeur de la directeur de la FEDOSAD / Fédération Dijonnaise des Œuvres de Soutien à Domicile de Dijon, lors des " palmes gérontologiques 2007
www.dailymotion.com

Résidence “Mandement”
Logement sociaux, EMS et commerces / Satigny-Genève SUISSE
Architecte Sigfrido Lezzi
Télécharger la fiche technique

Label « Bien vieillir – Vivre ensemble »
www.solidarite.gouv.fr

2 fois plus de personnes âgées en 2030
Lire la feuille d'avis officiel

Village des générations Dijon
Télécharger l'article de Tupac Pointu

Maison des générations Paris
Voir le projet
Agence AZC

Maison des générations Stuttgart
Promouvoir des projets sociaux
Voir la présentation faite au forum des écoquartiers de Strasbourg


La résidence le Mandement

architecture et grand age

le mandement, EMS canton Genèvele mandement, EMS canton Genève le mandement, EMS canton Genèvele mandement, EMS canton Genèvele mandement, EMS canton Genève le mandement, EMS canton Genèvele mandement, EMS canton Genève le mandement, EMS canton Genèvele mandement, EMS canton Genève

 

 


LEGENDES PHOTOS de gauche à droite, de bas en haut
1. Résidence le mandement vue nocturne
2. Le site : vue aérienne
3. La résidence
4. Un projet de vie
5. Lumière et transparence
6. Maquette
7. Appropriation du bâtiment : un grand canapé à l'accueil
8. Lien social
9. La place, un rapport visuel avec la vie à l'extérieur

 

 


 

Résidence "Le mandement" Satigny / Suisse, architecte Sigfrido Lezzi - Photo © Lezzi Architectes

LIEN SOCIAL ET INTIMITÉ
Chronique d'une expérience : le mandement

Sigfrido Lezzi, architecte suisse raconte comment il a conçu et réalisé la résidence Le mandement à Satigny canton de Genève :
" Il s'agissait de placer sur un site très en pente, 1 maison de retraite, 1 place, des logements, 1 halte-garderie, des commerces. Pour les personnes âgées, la question des parcours et des niveaux est quelque chose d’important. Nous avons travaillé sur les espaces de mise en relation mais aussi sur la possibilité de ne pas être dérangé. Les objets ont été posés. La résidence pour personnes âgées est devenue une balise dans le territoire, la place, une zone d'activités au-dessus du bâti. La résidence a des vues sur l'environnement et sur l'espace intériorisé. Le rapport visuel se fait avec la place. On distribue les commerces, les logements, les bureaux autour de celle-ci. On introduit de grands jardins potagers comme éléments de liaison.

EHPAD ou SUN CITY, un marché du logement ouvert aux privés

Aux États-Unis, des retraités émigrent vers des villes conçues spécialement pour eux ou meurent dans la rue. En France, certains optent pour la côte d'Azur tandis que d'autres sont hébergés à plus 2 000 euros par mois dans des EHPAD dont les chambres exigües ne permettent pas de s’installer" ou de "recevoir". D'autres formes d'habitat se mettent en place : logements coopératifs, colocation avec échanges de service, etc. Une diversité de propositions répond à la demande croissante d'une population vieillissante. L'architecture est des éléments clés de ces nouvelles formes d'habitat, propices à mettre en œuvre les rapports délicats entre lien social et intimité d'une population qui avance vers une dépendance accrue.

RÉACTIONS DU PUBLIC

"Ma mère est entrée dans une EHPAD très moderne, design mais le lieu est inhabitable.
on construit des chenils avec des niches à chiens."

"On est surpris de voir à quel point,l'ambiance au sein de l'EHPAD dépend de l'équipe de professionnels qui accompagne les personnes âgées, c'est un peu comme un village."

"Quand les EHPAD sont au centre-ville, il s'agit d'aménager des vues latérales pour offrir un rapport visuel sinon physique avec l'urbain. "

" Est-on sûr que les enfants et les personnes âgées vont bien ensemble ?"

" EHPAD ou village des générations, combien ça coûte ?" _ 87 € / jour "

" Nous pouvons agir sur de petites choses " Sigfrido Lezzi

rapport visuel avec l'extérieur
"Ces petites choses tiennent dans un rapport visuel avec l'extérieur, le paysage, les jeux sur la place, les commerces aux alentours et un dimensionnement généreux des espaces de vie.

dimensionnement des espaces de vie
Une attention particulière a été portée au dimensionnement des choses : des chambres de 20 m2 où l'on peut installer 1 lit mais aussi 2 fauteuils pour recevoir. Des éléments de supports permettent des accrochages au mur.

se sentir chez soi
La personne âgée peut s'approprier l'espace. Les espaces communs sont traités avec beaucoup de lumière et de transparence. Il s'agit de donner de l'information. Une signalétique de couleurs balise les parcours. La personne qui ne se déplace plus, peut profiter des coursives, regarder ce qui se passe sur la place."

EN SUISSE, CANTON DE GENEVE

Les maisons de retraite EMS se situent :

. 25% en ville
. 25% en zone rurale
. 50% en périphérie

Moyenne d'âge : 85 ans

 

VERS LA MIXITE, DES MAISONS DES GÉNÉRATIONS

Christelle Commeau architecte et membre de la ma74, présente des expériences intergénérationnelles. À Paris, une maison des générations s'est installée dans un immeuble mixte avec 1 étage de commerces, 4 étages consacrés à la maison de retraite et 5 étages de logements. Le projet a été conçu et réalisé par l'agence d'architecture AZC dans une grande ZAC où se développe des projets à haute qualité environnementale. À Dijon, elle prend la forme d'un village. À Stuttgart, c'est une fondation pour les projets sociaux. Le bâtiment regroupe 1 maison de retraite, 1 maison des familles dédiée aux mères et leurs bébés et des salles de "toutes les tailles" pour accueillir des associations avec leurs projets ou des festivités. Ce qui s'y passe ? 3000 projets par an !

 

 

Sigfrido Lezzi, architecte suisse :

Architecte suisse, il a remporté de nombreux concours d'architecture sur les maisons de retraites "EMS" en Suisse.

Construction ou réhabilitation d'EMS :

1994 - 2000 : Etablissement médico-social, logements sociaux, commerces, parking.
Aménagement de la nouvelle place du village et voies de circulation à Satigny.

2005 - 2006 : EMS Les Bruyères, transformations intérieures et réfection de la résidence / En association avec F. Kunz.

2007 : EMS Les Bruyères, transformations intérieures et réfection d’une résidence pour
personnes âgées / En association avec F. Kunz

2010 : Genève / EMS Fort-Barreau - Étude pour le réaménagement en appartements
IEPA et installation d'un ascenseur.


Il a élaboré le « Recueil des bonnes pratiques Architecturales en établissements médico-sociaux (EMS) »

> Télécharger le CV complet

www.maison-architecture-74.org est conçu et réalisé par carinebelstudio- multimedia et site web et journalismeCARINEBELSTUDIO, Multimédia & Journalisme F-74940 Annecy-le-Vieux Tél. +33(0) 676 32 18 33